Tony Parker, un des piliers du “Big Three”

A 23 ans seulement, Tony Parker a abordé les Finals NBA avec une certaine sérénité. Propulsé meneur de jeu des ambitieux San Antonio Spurs depuis quatre saisons déjà, TP peut en effet s’appuyer sur l’expérience d’un titre NBA conquis en 2003 pour emmener les Texans vers un nouveau sacre, face aux Pistons. Avec les All-star Tim Duncan et Manu Ginobili, il est le troisième pilier du Big Three de San Antonio.

Qu’elle parait éloignée, cette période à laquelle les amateurs de basket-ball et de NBA s’extasiaient devant ce petit meneur de jeu français intégré au cinq de base de l’une des plus ambitieuses franchises de la Grande Ligue, dès sa saison de rookie, alors qu’il n’avait que 19 ans ! L’année suivante, en effet, les Texans remportaient le titre, saluant le départ à la retraite de David Robinson, mais aussi la confirmation de la capacité du jeune « frenchie » à emmener son équipe vers les sommets. Deux ans plus tard, et près de douze mois après la déception liée à leur élimination prématurée des playoffs 2004, TP et les Spurs sont de retour en finale. Et là où le Français ne faisait pas encore l’unanimité lors de sa deuxième saison (on se souvient des rumeurs de transfert avec Jason Kidd), le numéro 9 de San Antonio est aujourd’hui l’une des pièces maîtresses du Big Three, le surnom donné aux trois stars des Spurs : Tim Duncan, Manu Ginobili et Parker lui-même.


Tony Parker (NBAE/Getty Images)

Du sophomore surprenant mais irrégulier qu’il était en 2003, Tony Parker est devenu une valeur sûre à la mène. Tant ses statistiques que son impact sur le jeu, et sa capacité à gérer son équipe illustrent cette progression, et le fait qu’il peut raisonnablement briguer un statut de All-star au sein de la Ligue. Tout au long de cette saison régulière, au cours de laquelle l’ex-Parisien débuta les 80 matches qu’il a joué (contre 74 à Ginobili et 66 à Duncan), TP est devenu le deuxième meilleur marqueur des Spurs avec 16,6 points inscrits par match. En plus desquels le Français a distillé une moyenne de 6,1 assists, et capté 3,1 rebonds, avec une belle régularité.

Mieux, depuis le début des playoffs, Parker est passé à 18,5 unités par match, alors que Manu Ginobili (22 pts) et Tim Duncan (24,8 pts) ont eux aussi haussé leur niveau de jeu.

Efficace lors de la finale de Conference face au MVP de la saison, Steve Nash, Tony Parker doit désormais se frotter à l’expérimenté et polyvalent Chauncey Billups, MVP des Finals la saison passée. Un nouveau défi qui n’effraie pas Tony Parker, qui rêve de conquérir une nouvelle bague de champion à seulement 23 ans, et quatre ans après avoir débarqué en NBA…

    • Play of the Day

      Kobe Bryant gets the friendly roll on the clutch 3-pointer to seal the win for the Lakers.
    • Play of the Day

      Nick Collison flies down the lane to throw down this putback jam.
    • Play of the Day

      Shane Battier inbounds the ball off Paul Pierce's back and scores the easy layup.
    • Play of the Day

      Kobe may not have made many shots today but he hits when it counts to give the Lakers the lead and ultimately the win.
    • Play of the Day

      Dirk Nowitzki hits the huge shot with time running down to give the Mavericks the win over the Magic.
    • Play of the Day

      Russell Westbrook hits the running three at the end of the third quarter.
    • Play of the Day

      Gordon Hayward hustles back to block Keyon Dooling, then rejects Avery Bradley and gets the ball to start the fast break.
    • Play of the Day

      Goran Dragic dribbles behind the back then gives the behind-the-back pass to Luis Scola for the score.
    • Play of the Day

      Rodney Stuckey dribbles the ball down the court and calmly hits the game-winning shot with :00.2 left.
    • Play of the Day

      Dwyane Wade heaves a half-court 3-pointer right before the buzzer to end the third quarter.
    • Play of the Day

      Luol Deng tips in the game-winning bucket in overtime to give the Bulls the 102-101 win over the Raptors.
    • Play of the Day

      Kevin Durant nails a 3-pointer with just a few seconds left in regulation to help send the game to O.T.
    • Fan Night Top 10

      Watch the Top 10 plays from an amazing eight games on Fan Night.
    • The Daily Zap

      Go around the NBA and see highlights from all eight games on Fan Night.
    • Dunk of the Night

      Andre Iguodala takes flight and throws down the nasty dunk.
    • Steal of the Night

      Greg Monroe gets the steal and takes it in for the dunk.
    • Nightly Notable

      LeBron James scores 41 points, pulls down six boards and dishes out four dimes in the Heat's 99-93 win over the Sixers.
    • Assist of the Night

      Steve Nash gives Marcin Gortat the behind-the-back pass for the layup.
    • Block of the Night

      Ronny Turiaf and Shane Battier combine for the block that leads to a bucket on the break.
    • Monday's Top 5

      While his Kansas Jayhawks may have fallen short on Monday, Nick Collison has his One Shining Moment in tonight's Top 5.
    • The Daily Zap

      NBA stars had their share of shining moments on Monday night.
    • Dunk of the Night

      Blake Griffin puts this offensive rebound back like only he can.
    • Steal of the Night

      DeMarre Carroll steps in front of the pass and starts the Jazz offense.
    • Block of the Night

      Serge Ibaka doesn't give up on the play and chases down Rudy Gay for the block.